Expression de l’opposition – Mensuel novembre 2014

logo Saint-Gregoire SolidaireQualité de l’air dans notre métropole : un plan de protection soumis à enquête publique

Notre air est-il pollué ?

Actuellement quinze agglomérations françaises (dont Rennes Métropole) sont concernées par une mise en demeure de la commission européenne pour des niveaux trop élevés de dioxyde d’azote (NO2). Dans notre agglomération, les zones couvertes par un dépassement  toucheraient les logements de 43000 habitants (estimation 2008).

Pourquoi ?

Le secteur routier est le principal contributeur de NO2 et de particules fines. La croissance du trafic estimée à +1,5% par an jusqu’en 2025 (moyenne nationale) entraînera des périodes de congestion plus fréquentes et plus longues (rocade, RD 29, route de Saint-Malo). Rappelons que le Pays de Rennes prévoit 80 000 habitants supplémentaires à l’horizon 2030.
Le chauffage au bois en période hivernale est l’une des autres sources de pollution significatives.

Quelle évolution d’ici à 2020 ?

Les démarches actuellement engagées ne seront pas suffisantes pour respecter les niveaux réglementaires: les zones impactées par la pollution pourraient atteindre 1000 m de chaque côté de la rocade conduisant à un doublement des logements impactés par rapport à 2008.

Une douzaine de mesures sont programmées d’ici à 2020 pour réduire de l’ordre de 10% les émissions polluantes 

La réussite de l’exercice nécessite un fort engagement de chacun et à une bonne échelle pour y intégrer les déplacements pendulaires domicile-travail. Les mesures combinent une incitation forte à l’utilisation des alternatives à la voiture (train, bus, métro, vélo, marche à pied) et à l’usage intelligent de la voiture (covoiturage, éco-conduite), des plans de déplacements à une échelle intercommunale, des technologies moins émissives (véhicules propres), une gestion des flux sur la rocade ….

Une information régulière et de qualité est nécessaire pour mobiliser et faire évoluer les comportements.

La commune est une bonne échelle pour relayer les actions auprès de chacun par exemple lors de la « semaine nationale de la mobilité ».

L’objectif sera difficile à atteindre mais avons-nous le choix ?

Vous avez l’opportunité de vous informer et de vous exprimer dans le cadre de l’enquête publique. Chacun est concerné par cet enjeu majeur de santé publiqueprojet PPA DREAL Bretagne: protégeons notre santé, préservons notre territoire.

 

Évaluation de la qualité de l’air en 2020 sans nouveau plan de protection
En rose : les zones de dépassement des seuils
Source : projet PPA DREAL Bretagne

Vous pourriez aussi aimer...