Expression de l’opposition – Bimestriel janvier – février 2016

Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2016.logo Saint-Gregoire Solidaire

La COP 21 et les enjeux climatiques

Depuis l’ère préindustrielle, le niveau de la mer est monté de 20 cm. Si le réchauffement se poursuit au rythme actuel, cette hausse pourrait atteindre 1 m en 2100. 400 millions de personnes vivent sur des terres en risque d’immersion.

Pour espérer limiter le réchauffement climatique à +2°C, la production de gaz à effet de serre (GES) devrait être réduite de 40% d’ici à 2050.

Nos Etats se sont engagés à réduire leur GES lors de la conférence sur le climat à Paris en décembre. Ils disposent de leviers économiques importants pour orienter nos sociétés vers des modèles plus sobres, plus durables. Des actions sont déjà engagées avec la rénovation énergétique des bâtiments, le recours à la mobilité bas-carbone (covoiturage, auto-partage, transport à la demande, libre-service), les circuits courts, le développement de filières locales industrielles, agricoles et artisanales, mais aussi la valorisation des déchets et la production d’énergies renouvelables.

Et dans notre commune ?

A Saint-Grégoire, la création d’une ZAC multi-sites intégrant le centre-ville, Robinson et le nouveau quartier du Bout du monde, votée en octobre 2015, nous engage à concrétiser ces actions en y associant les Grégoriens, de la conception à l’évaluation de ce qui aura été réalisé. Nous proposons la mise en œuvre de projets d’aménagement répondant au label national EcoQuartier.

Dans le même esprit, la rénovation du groupe scolaire Paul-Emile Victor, également votée en octobre 2015, permettrait de sensibiliser les élèves aux enjeux climatiques en les associant au projet. Des actions simples, comme le suivi de la production d’énergie des panneaux photovoltaïques ou le bilan énergétique de leur école (avant et après travaux), leur donneraient des clés de compréhension de ces enjeux, pour qu’ils se sentent au quotidien des citoyens informés et responsables.

Chacun peut agir à son niveau pour limiter le réchauffement climatique, les élus comme les citoyens.

Soyons plus ambitieux, affirmons nos solidarités.

Vous pourriez aussi aimer...