Expression de l’opposition – Bimestriel mars – avril 2016

logo Saint-Gregoire Solidaire

Esprit constructif …

« Respect mutuel et esprit constructif » : ainsi le Maire a-t-il qualifié les rapports entre Majorité et Opposition lors de ses vœux.

Soit ! Mais depuis le début de ce mandat, un seul projet a été traité dans une commission nous impliquant. Elle s’est brutalement arrêtée pendant plus d’un an et le choix final a été fait sans nous. Pour tout le reste, sachez que la majorité nous présente 7 jours avant chaque conseil municipal, en une seule réunion, toutes les délibérations qui seront soumises à vote. Un point, c’est tout.

Exemple criant : nous découvrons le 18 janvier une délibération à voter le 25 janvier pour acquérir la « salle de conventions » : coût supérieur à celui de la piscine, entièrement supporté par la Commune, pour une utilisation mixte commune/entreprises.

Quel retour sur investissement ? Quel projet culturel ? Quel équipement existant cela remplace ? En tout ou en partie ?

Avant d’y aller, ça mérite bien un temps de débat contradictoire sur le fond, non ?

Cette délibération sera retirée de l’ordre du jour quelques heures avant le Conseil Municipal, mais nous n’y sommes pour rien.

Oui, nous pensons avoir un esprit constructif : hélas, depuis le début de ce mandat, on ne nous donne guère d’occasions d’en faire la preuve.


Equipement de notre école publique

 Lors du Conseil Municipal du 25 janvier 2016, une délibération portait sur une demande de subvention à la préfecture pour équiper l’école Paul-Emile Victor (PEV) d’ordinateurs. Etonnés du faible montant prévu (6 250€) et connaissant les attentes, nous avons demandé si cet investissement permettait de satisfaire les demandes de l’école et des parents d’élèves. Réponse: « pas totalement ».

Au moins 10 M€ pour la « salle de conventions » ! Et notre commune ne serait pas en mesure de doter l’école de la république de tableaux interactifs comme le sont des écoles voisines?

 

Tant qu’à bénéficier d’une subvention, la commune aurait pu faire un effort plus significatif pour notre école publique.

Lors du Conseil Municipal du 19 octobre 2015, la rénovation des locaux de l’école Paul-Emile Victor a été décidée et nous nous en réjouissons. Mais rénover tout en maintenant l’activité de l’école ne sera pas simple : ce chantier s’étalera donc sur 4 ans. Si le 2ème groupe scolaire public avait été construit comme prévu et budgété pour la ZAC du Champ Daguet, cette rénovation pourrait aujourd’hui se faire sans douleurs et en un temps bien plus court.

 

Et, au bout du compte, ce 2ème groupe scolaire, il faudra bien le réaliser…..

 

 

Vous pourriez aussi aimer...