Expression de l’opposition – Bimestriel juillet – août 2018

 

La vie de citoyens, la vie d’élus à Saint-Grégoire en 2018

Je, tu, il, vous, eux, elles, nous sommes chacun, chacune l’un ou l’une des presque 10 000 habitants de la ville de Saint-Grégoire. Que disons-nous ? Quel langage tenons-nous lors de nos rencontres avec des personnes qui habitent d’autres cités proches ou plus lointaines ?

Comme chaque citoyen, nous avons reçu avec le Magazine de Mai/Juin de la municipalité, un livret qui nous décrit le Saint-Grégoire d’aujourd’hui construit au fil des dernières années. Des rubriques pour tous les domaines de la vie quotidienne afin que chacun trouve sa place, et puisse mesurer l’attention portée aux personnes de l’enfance au grand âge… dans ce qui constitue le parcours d’habitant de Saint-Grégoire : réalisations, chiffres, perspectives, projets.

Les élus de l’opposition y prennent également la parole pour exprimer soit leur approbation soit leur différence de point de vue, voire d’approche.

La démocratie demande d’une part le respect de tous les membres élus et administratifs d’une équipe municipale et d’autre part la participation de tous, selon sa place, sa fonction, ses compétences.

L’absence de sollicitations des élus de l’opposition aux commissions (en dehors des commissions ouvertes au grand public) les tient éloignés de la réflexion, de la mise en œuvre des projets, de l’action concrète, loin du moteur de l’engagement premier, pourtant toujours présent. Le découragement et l’essoufflement ne sont pas de mise : au contraire, chacun s’investit en fonction de ses disponibilités afin de parfaire sa connaissance du fonctionnement de notre ville.

Le fascicule précité peut nous amener à une forme de constat et aussi à une mobilisation afin de garder des liens avec les élus. Un souhait : que chacun s’exprime sur son propre regard à partir du vécu avec une attention tant sur les plus que sur les mieux, voire les moins.

Le rythme accéléré du quotidien nous occupe et la vie de la cité que nous avons confiée aux élus risque de nous échapper quelque peu. Dans le domaine du familial, du social, de la vie associative, sportive, culturelle, comment créer, entretenir, tisser le lien pour inventer et mettre en œuvre encore plus le vivre mieux tous ensemble dans un aujourd’hui tourné vers demain et ce dans un environnement respectueux du développement durable, de la nature… ?

Contactez nous

Vous pourriez aussi aimer...