Expression de l’opposition – Bimestriel novembre – décembre 2018

Un nom pour la Médiathèque

Au conseil municipal du 10 septembre, nous nous sommes abstenus lors du vote de la délibération donnant le nom de Paul RUAUDEL à la médiathèque.
N’y voyez rien de personnel à l’endroit de notre ancien maire. Simplement une expression de notre scepticisme devant cette habitude, un peu désuète et égotique, de donner le nom d’un ancien maire à une rue ou un bâtiment. Nous aurions préféré une médiathèque « Simone VEIL » ou « Charles BAUDELAIRE » par exemple.

Un peu d’histoire

Le projet envisagé au départ était très modeste. C’est un travail en commission, entre la majorité et l’opposition, qui l’avait alors fait évoluer vers cette médiathèque plus ambitieuse, avec un objet culturel bien défini, que nous connaissons aujourd’hui. Le projet ainsi élaboré a été porté par le Maire et le mérite lui en revient.
Tout n’était pas parfait en ce temps, mais au moins des commissions de travail thématiques étaient institutionnalisées, fonctionnaient et permettaient des échanges, débats et propositions entre tous les élus, au profit de notre commune et des grégoriens.

Aujourd’hui

Autres temps, autres mœurs ! Sauf à de très rares exceptions, les élus de l’opposition ne sont plus associés à aucune réflexion préalable et ils découvrent les projets une semaine avant le conseil municipal au cours duquel ils sont systématiquement votés.
Un travail en commission dès la phase «avant-projet» aurait peut-être permis à la majorité de poser un vrai projet culturel sur la salle multimodale ou de bien mieux prendre en compte les objectifs du plan climat dans la construction de cette salle ou pour la réhabilitation de l’école publique. Si nous sommes consultés seulement la veille du vote, le débat se résume à un vote pour ou contre et ça ne peut plus être un débat constructif et utile à la commune
Dans ce contexte, nous ne pouvons que sourire (ou pleurer…) de découvrir dans la presse locale que notre Maire se plaint du manque de respect de la vie démocratique à Rennes Métropole.

Départ et arrivée

Nous saluons notre amie Huguette LE GALL et la remercions chaleureusement pour le travail effectué au cours de ces cinq dernières années. Elle laisse sa place à Christophe CARADEC. Il travaillait avec nous depuis les dernières élections municipales, comme Huguette continuera à le faire.

Vos idées et opinions, votre vision de notre ville nous intéressent. Répondez au rapide questionnaire en ligne sur notre site.

Vous pourriez aussi aimer...